Cette page est dédiée aux particuliers qui s’interrogent sur notre mode de fonctionnement, notamment pour leur projet d’habitat : de la réhabilitation d’appartement à la construction de maison individuelle neuve.

La visite

La première visite est gratuite. Le client établit la fiche programme, donne son budget et ses échéances, en bénéficiant des conseils d’Archispot sur l’état du bâti (si existant), la nature des travaux envisageables à première vue, les coûts de construction habituels, le planning.

Les contrats possibles

archispot utilise les contrats proposés par l’Ordre des Architectes, téléchargeables ici.

Pour une maison individuelle neuve :

  • un contrat d’architecte pour études préliminaires spécial maison individuelle neuve
  • à défaut, une lettre de commande pour une esquisse
  • ensuite, si l’esquisse donne satisfaction et si le projet est faisable, un contrat d’architecte en mission complète pour la suite des études et le chantier (conception du projet et direction des travaux)
  • le contrat d’architecte en mission complète peut être signé dès le départ sans passer par un contrat pou études préliminaires ni par une lettre de commande
  • si un contrat pour études préliminaires a été signé, il est intégré au contrat d’architecte en mission complète, sans surcoût

Pour une opération privée avec « travaux sur existants » :

  • un contrat d’architecte pour études préliminaires
  • un contrat pour travaux sur existants (CCP et CCG travaux sur existants)
  • le second contrat peut être signé dès le départ sans passer par le premier et comprend deux phases
  • en phase 1 : le diagnostic, l’esquisse et l’avant-projet sommaire vérifient la faisabilité spatiale et financière de l’opération
  • en phase 2 : la conception de projet et la direction des travaux aboutissent à la réalisation finale
  • il est possible de nous confier une seule de ces deux phases, ou les deux phases, en précisant exactement la nature de notre mission au sein de chaque phase
  • si un contrat pour études préliminaires a été signé avant le contrat d’architecte pour travaux sur existants, il est tenu compte du premier dans le second

Pour une opération privée avec « travaux neufs », le fonctionnement est très similaire.

Pour une opération publique régie par la loi MOP, c’est assez différent, mais ce n’est pas le sujet ici.

Quand signer

Signer un contrat d’études préliminaires est possible dès la première visite : nous proposons un contrat pré-rempli et/ou une proposition d’honoraires « sèche » sur la seule base de ce que nous avons observé in situ et de la fiche programme mise au point avec le client. Le client lit et retourne le contrat signé, c’est une affaire de quelques jours.

Les mini-études archispot

En pratique, de nombreux clients ou potentiels clients nous contactent pour avoir un conseil d’architecte avant d’acheter un appartement ou une maison.

  • besoin de réactivité : pour faire une offre d’achat sans attendre, certains clients ont juste besoin de savoir où il vont sans entrer véritablement dans un projet.
  • budget limité : si la vente ne se fait pas, certains clients veulent pouvoir « rebondir » sur une autre opération, sans payer autant d’esquisses qu’ils visitent d’appartements et font d’offres d’achat.
  • tester archispot : certains clients enfin veulent tester les compétences et la capacité de dialogue de leur (possible) futur architecte au-delà de la première visite ; les conseils prodigués in situ et nos références peuvent ne pas suffire à les mettre en confiance

C’est pourquoi nous avons mis au point un processus d’engagement progressif, avec des mini-études bien adaptées aux travaux d’aménagement d’appartement et aux extensions de maisons existantes. Elles sont expliquées ci-dessous et dans ce schéma.

Après la première visite, sur demande du client confirmée par simple courriel : nous rédigeons une notice n°0 qui permet d’approcher les banques et d’y voir plus clair. C’est ce que nous baptisons notre « mini-étude 1« . Elle est offerte si elle se prolonge par un contrat. Sinon, nous demandons une indemnisation de 150 €TTC, qui nous paraît très raisonnable.

Pour ceux qui veulent vérifier la faisabilité du projet, sans exiger d’esquisse, nous produisons une étude un peu plus avancée, que nous baptisons « mini-étude 2« . Là aussi, la demande se fait par simple courriel. L’étude de faisabilité fait théoriquement partie du contrat d’études préliminaires aboutissant à une esquisse. Nous la proposons à part, comme instrument de décision préalable, même si nous sommes souvent obligés d’anticiper sur l’esquisse à nos frais et risques pour la produire. Si cette étude est suivie d’un contrat d’architecte, elle est réintégrée à ce contrat  sans générer de surcoût. Au contraire, elle est facturée 500 €TTC si aucune suite n’est donnée à l’opération.

Selon la complexité du site ou du programme, nous nous gardons la liberté de refuser toute mini-étude, dans l’intérêt du client (une étude, aussi « mini » soit-elle, doit rester viable et honnête). Auquel cas, nous proposons de rester sur les contrats classiques de l’Ordre des Architectes.