Grasshopper bientôt sur Mac

Du nouveau dans le monde de la modélisation paramétrique !

Le principe de la programmation graphique, par assemblage de noeuds dans des diagrammes (relativement) intuitifs,  n’est pas nouveau ni exclusif à l’architecture (voir Cinema 4D avec Xpresso, Maya, Houdini, Nuke, 3DS Max avec Max Création Graph, Grasshopper pour Rhino 3D, etc.). Ce qui est nouveau, c’est son arrivée sur Mac.

Grasshopper est enfin développé sur Mac (version Alpha disponible par une commande cachée dans RhinoWIP). Cette bonne nouvelle suit de peu la première version commerciale de Rhinoceros 3D 5 sur Mac. Toutes les fonctions de la version Windows ne sont pas encore implémentées, et il n’y a encore aucun relais sérieux pour iOS, mais McNeel est bien sur la voie de la Pomme.

http://www.grasshopper3d.com
https://www.rhino3d.com/fr/mac

Pour les architectes qui ne voient pas l’intérêt d’utiliser des modeleurs « purs » comme Rhino, Form Z ou SketchUp, et qui préfèrent les mastodontes du BIM, Nemetscheck propose dorénavant le module Marionnette dans Vectorworks 2016 :

http://www.vectorworks.net/2016/

Un jour viendra ou Autodesk s’intéressera au Mac pour Revit et Dynamo comme elle l’a déjà fait pour AutoCAD.

http://dynamobim.org/explore/
http://www.autodesk.com/products/dynamo-studio/overview
http://www.autodesk.com/products/revit-family/features/core/dynamo-graphical-programming-interface

Hélas, Graphisoft semble en rester à la programmation GDL pour Archicad sur Mac comme sur PC.

Quant à Bentley (Microstation), Cadwork ou Messerli (EliteCAD), ils ne s’intéressent pas au Mac. Ainsi le logiciel de « computational design » GenerativeComponents de Bentley restera vraisemblablement sur PC, tout comme Tekla Structures et Digital Project acquis par Trimble.

https://www.bentley.com/en/products/product-line/modeling-and-visualization-software/generativecomponents

http://www.tekla.com/references/fondation-louis-vuitton-dream-come-constructable

Pour Archispot, la question n’est pas de créer des formes organiques toujours plus complexes (et futiles ?), mais de travailler logiquement certaines géométries, structures, réseaux et calepinages. Tandis que des firmes internationales travaillent avec des outils dérivés de l’aéronautique, les plus petites agences dupliquent et bricolent des objets maillés de façon approximative et sans réelle interaction, faute d’outil adapté. Une voie intermédiaire, ludique et rationnelle, est possible. C’est ce qui a fait le succès de Grasshopper pour PC. Le même succès est assuré à Grasshopper pour Mac et autres Vectorworks Marionnette.

1 Commentaire

  • archispot
    19 janvier 2017 at 22 h 12 min 

    Finalement, Graphisoft est partenaire de McNeel et s’ouvre à Rhino avec Archicad 20.

Commentaires fermés !