La thermique dès l’esquisse

En test ce jour : ArchiWizard v2.

La base pour un architecte est constituée, à notre sens, de :
archiWIZARD : 990 €HT
archiWIZARD+RT2012 Bbio : 2190 €HT
module HQE FLJ : pas encore dispo
plugin SketchUp : 300 €HT

Le complément pour les BET serait probablement :
module RT2012 THBCE : 2800 €HT
module ENERGYPLUS : non encore dispo
Ajoute les calculs de CeP et TiC, et vient apparemment concurrencer Pleiades+COMFIE.
Mérite sûrement quelques correctifs car c’est tout frais.

1er contact

  • interface très claire avec des volets et des menus en arborescence lisibles
  • navigation un peu simpliste, entre le ViewCube d’Autocad et le naturel de SketchUp
  • des milliers de paramètres à rentrer ! source d’erreur ? trop long ? peut-être mais aussi gage présumé de fiabilité et de précision
  • contrôle visuel efficace : cliquer un complexe de paroi dans la liste récapitulative, et on visualise les parois concernées / cliquer une paroi sur le modèle, et on visualise le groupe où on l’a classée, pour appliquer facilement un complexe donné
  • couper à la volée en X, Y ou Z pour y voir plus clair
  • synthèse bien pensée : système de bandeaux en bas, zonage avec rapport sur le bâtiment et rapport sur les zones, rapports avec graphiques… qui hélas ne sont pas paramétrables (couleurs, texte, taille)
  • 2 façons d’entrer les données : avec des ensembles pré-paramétrés (peu précis mais rapide), ou paroi par paroi ou groupe par groupe (précis mais long, tout en restant convivial)
  • un outil absolument fabuleux : l’imagerie solaire (utilisable tel quel même si on n’a pas le temps de détailler la question thermique)
  • on peut tourner facilement le projet dans l’espace
  • la fonction « terrain » ne paraît pas très pertinente, à voir à l’usage
  • les rapports s’exportent bien (texte ou HTML)
  • les fonctions d’éclairage ne sont pas toutes dispo, donc à suivre
  • le logiciel tourne sur Mac (il y a un patch pour OS X Lion mais ça tourne même sans le patch)

Une possible acquisition d’archispot

Un sacré potentiel ! Un outil comme ça, s’il tient ses promesses à l’usage, peut révolutionner la phase esquisse. En montant une géométrie ultrabasique et modifiable facilement, on peut vraiment agir en amont, comparer des solutions d’implantation, tester l’efficacité d’un brise-soleil, trouver le meilleur compromis entre compacité et amélioration de l’enveloppe, etc.

En avant-projet, il sera fatalement plus long de monter un modèle mieux renseigné, mais on aura un gain de réactivité par rapport à un BET extérieur, et on ne restera pas sur des positions par défaut, ou sur un l’avis parfois discutable de certains ingénieurs.
Le logiciel ne remplacera pas le BET pour autant même en étant passionné et pointu en thermique. Une bonne calculatrice ne fait pas un bon scientifique… Je pense que ça pourrait pousser les ingénieurs à être plus transparents et surtout bien meilleurs, car ils discuteront avec un architecte qui a du répondant. Par analogie, les clients qui sont intéressés et documentés sur la question bioclimatique poussent les architectes à élever leur propre niveau de savoir, pour éviter une situation de « sachant qui ne sait pas » face à un « réputé incompétent qui en sait plus » !

ArchiWizard pourrait s’ajouter, avec avantages et inconvénients, aux autres logiciels de CAO « spécialistes » dans la stratégie logicielle d’archispot :

  • conception 3D conceptuelle : SketchUp/Rhino/FormZ/Cinema 4D
  • conception 3D paramétrique : Autocad 3D / Rhino/FormZ/C4D
  • mise en plan de qualité : Autocad (DraftSight pour le moment)
  • rendering : C4D et éventuellement Maxwell Render couplé à Cinema 4D ou SketchUp
  • calcul énergétique pour architectes : ArchiWizard
  • calcul énergétique poussé, thermique dynamique et équipements fluides : laissé à nos BET partenaires, qui travaillent sur Perrenoud, Pleiades+COMFIE, Plancal, ClimaWin, Autocad MEP, etc
  • métré et estimatif financier : Autocad, SketchUp, Numbers, expérience et consultation d’économistes de la construction

Cette addition n’est pas simple, mais elle est offre un grande liberté de conception et une grande puissance. Ces logiciels, avec un peu de méthode, communiquent. Ou du moins se complètent, et sans trop de redondance. Le liant, pour mettre tous ces outils en adéquation et au service d’un projet qui garde sa force, c’est l’architecte.
On peut rêver de conception intégrée plutôt qu’additive, mais les logiciels de BIM avec des échanges IFC ne sont pas mûrs. A quand le modèle 3D, multi-renseigné, transversal, évolutif, interactif et fiable, dans un univers unifié et convivial, adapté à l’architecte, à l’ingénieur, aux entreprises et au maître d’ouvrage ? A quand un logiciel de PLM dérivé de l’industrie manufacturière ? Gehry Technologies développe Digital Project, dérivé de Catia avec Dassault, mais archispot ne joue pas dans la même cour…

Plus d'articles

2 Commentaires

  • archispot
    13 mars 2015 at 9 h 44 min 

    Mise à jour : ArchiWizard est depuis quelques temps disponible gratuitement en version « esquisse », à 450 €HT en version « standard » (avec calcul de Bbio) et à 1950 €HT en version « pro » (RT2012 complète). La version « premium » à 2950 €HT ajoute la simulation thermodynamique (STD). Les plugins d’échange sont inclus.

Commentaires fermés !